Sunset Beach

Argent, mensonges et trahison ... Bienvenue à Sunset Beach, la ville acidulée où les gens riches n'ont pas fini d'en baver
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Une envie pressante [ E.Leigh ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kate Dumble
Junkie but SEXY
avatar

Nombre de messages : 310
Age : 24
Citation : Ce qui ne nous tue pas nous rend tout simplement plus bizarre.
Date d'inscription : 06/07/2008

Feuille de personnage
Humeur:
15/100  (15/100)
Affinités:
Heart: NO ONE

MessageSujet: Une envie pressante [ E.Leigh ]   Mar 8 Juil - 14:27

C
  • ela faisait environ une semaine et demie que les lycéens avaient repris les cours, mais Kate, elle, se sentait encore en vacances. Bien sur ce n'était pas le genre de personne à rêver de grande plage de sable blanc et chaud, sur laquelle vous pouvez vous prélassez pendant des heures, encore des heures, et ... ben encore des heures. Pour Kate vacances rimaient avec tranquillité. Dans ces moments-là, elle se sentait loin des soucis du lycée même s'ils ne s'avéraient pas énormes. Mais au moins, ils étaient inexistants.


    Il était 21h00 et Kate s'était retrouvée à la plage de Sunset Beach, dans le bar branché, ou une puissante musique latino était dégueulée par les énormes baffles du bar. Elle avait du mal à se rappeler comment elle avait fait pour arriver ici, sans rentrer chez elle, et tout ça après les cours. Il s'était quand même écoulé six heures depuis la fin des cours, et ceci suscitait encore plus la curiosité de Kate, sur ses propres activités. Après tout, la cocaïne tuait toute sa mémoire, elle avait sûrement du en prendre après les cours pour ne plus se souvenir. Ce genre d'oublis n'inquiétait pas vraiment Kate, d'une part parce que personne n'était au courant de ses activités extra scolaires et d'autre part parce qu'elle en avait pris l'habitude.


    Kate alla s'asseoir au comptoir et commanda une tequila au serveur super sexy (oui, ça elle l'avait remarqué), il devait probablement être mexicain ou brésilien. Enfin, peu importe, il lui donna sa boisson, qu'elle but cul sec, et plongea sa tête entre ses mains. Elle avait besoin de compagnie et la première personne qui lui vint était Leigh ou Elvis comme vous préférez. Mais Kate savait qu'il préférait qu'on l'appelle Leigh. Lui et Kate avait fait bizarrement connaissance dans un bar au départ, même s'ils allaient au même lycée. Leigh arrivait à comprendre Kate étant donné que lui aussi avait été adopté et qu'il ne voulait pas rencontré sa famille biologique. De plus il était très mignon, mais Kate l'appréciait vraiment. Tous les deux partageaient souvent un repas, ou un cinéma, sans forcément parler, ils passaient de bonnes soirées ensemble, au plus grand plaisir de Kate.
    La jeune femme sortit son portable et tapa un rapide sms auquel elle espérait que Leigh répondrait. Elle lui disait clairement de venir pour boire un verre à El Leon Bar. Effectivement les deux jeunes gens ne s'étaient pas vus depuis pas mal de temps, pendant les vacances, Kate avait fait un peu n'importe quoi et n'avait pas vu Leigh pendant celles-ci.


    En attendant son ami, Kate essaya de se creuser les méninges pour se souvenir de ce qu'elle avait fait. C'est là que ça fit comme un tilt dans sa tête.


    FLASHBACK


    15 h, la fin du cours d'histoire sonnait. Mr Banks, le professeur détestait littéralement Kate. Celle-ci se leva de son bureau comme tous les autres élèves pour rentrer chez elle.

    Banks : " Mademoiselle Dumble, restez encore quelques minutes, j'ai à vous parler.
    K. : Il ne me sciait guère de vous écouter. "


    Kate continua son chemin vers la sortie, évidemment Banks était juste derrière elle, il hurlait de toutes ses forces pour que Kate s'arrête, mais celle-ci le devança et s'empressa de rejoindre sa voiture pour partir, et c'est là qu'elle avait sûrement du faire la chose qu'elle faisait tout le temps depuis quelques mois. C'était sûrement pour ça qu'elle ne se souvenait de rien.


    FIN FLASHBACK


    Elle fut sortie de ses pensées quand elle vit la silhouette de Leigh à côté d'elle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://desperate-town.skyrock.com
Elvis Leigh Anderson

avatar

Nombre de messages : 72
Age : 28
Date d'inscription : 07/07/2008

Feuille de personnage
Humeur:
85/100  (85/100)
Affinités:
Heart: No One

MessageSujet: Re: Une envie pressante [ E.Leigh ]   Ven 18 Juil - 20:15



Kate semblait perdue dans ses pensées, sa tête enfouie dans ses mains. Limite désespérée. A tel point qu'elle n'avait pas vu Leigh pénétrer dans le bar, ni la chercher du regard, et encore moins s'asseoir à ses cotés. Il savait être discret, quand il le voulait. Il était assez passe-partout, en général. Il savait se fondre dans la masse sans aucun souci.

"Hey !"
Prononça-t-il à l'intention de la jeune femme, quand elle remarqua qu'il était à ses côtés. Il affichait un petit sourire amusé. Il remarquait néanmoins qu'elle n'avait pas l'air dans son assiette...
"ça va ?! T'as pas bonne mine... T'as mangé un truc avant de boire ?"
D'un geste entendu, il pointa son menton vers le verre vide de tequila. Il ne savait par contre pas s'il avait été son unique verre, ou le dernier d'une longue lignée. Il ne pouvait que supposer.

Le serveur latino s'avança, en bon serveur qu'il était, et demanda à Leigh ce qu'il souhaitait boire. Le jeune homme hésita un peu... il était de nature indécise. Il regarda finalement à coté de lui, et son voisin buvait un truc rouge à l'aspect allechant.
"Même chose s'il vous plait...
-Cocktail à la cannelle ?!
-Ouais, voilà. ça ira. Merci"

Leigh -car oui, il ne supportait pas qu'on l'appelle Elvis, même si c'était son premier prénom- avait reçu un sms tout à l'heure, alors qu'il était dans le parc avec des potes de classe. Ils discutaient tranquillement, avec sodas et bonbons à l'appui. Ils parlaient de leurs vacances, se racontaient leurs dernières histoires amoureuses -sexuelles plutôt-, le tout en se lançant des vannes. Typique activité de mecs. Il avait accepté de se joindre à eux après son cours d'Espagnol, n'ayant de toute façon aucun programme pour la soirée. A tous les coups, les gars finiraient dans une pizzeria, un fast-food ou chez l'un d'entre eux... ouaip, mais sans Leigh. Celui-ci avait donc reçu ce fameux sms, de son amie Kate. La miss l'invitait à le rejoindre dans le bar de la plage. Il est vrai qu'ils ne s'étaient pas vu depuis des semaines, il le réalisait alors. ça lui avait même plutôt manqué. Tous deux vivaient une amitié étrange, ils étaient très complices et confidents, mais seulement le soir, seulement quand ils étaient tous les deux. Des sortes d'amis secrets, d'amis occasionnels... C'était comme ça dès le jour de leur rencontre, et ça leur correspondait parfaitement à chacun. Ils étaient assez différents, tout en étant, au fond, les mêmes. Adoptés, par exemple. Ils avaient les mêmes valeurs, sur certains points... Par contre, il ne se droguait pas, et ne savait pas lui même qu'elle le faisait. Leigh n'était pas contre la drogue... il avait même testé quelques trucs, tout en restant dans le raisonnable -un bon petit joint avec les potes, ça ne le choquait pas- mais ne l'encourageait pas pour autant. Les autres pouvaient faire leur vie, lui ne voulait pas être entrainé dans ce cercle viscieux dont on ne sort pas indemne.

Après avoir reçu ce texto, il avait quitté ses potes et s'était pointé là où elle l'attendait. Il ne lui avait même pas répondu, c'était logique qu'il viendrait, elle pouvait compter sur lui et devait le savoir. Il s'était engouffré dans une bus, quasi-vide en cette heure de la soirée, et avait foulé le sable de la plage, direction le bar Leon. Zut, il avait du sable plein les converses.


"Tu veux boire un truc ?"
Proposa-t-il à son amie. Son verre était vide, rappelons-le. ça n'était probablement pas raisonnable, mais il était poli et galant, que voulez-vous. Et puis, elle n'en était peut-être qu'à son premier verre, et avait l'air fatiguée à cause de... la reprise des cours. Voilà. Ah, il avait tendance à voir le meilleur en chacun. Un peu naïf sur les bords, parfois, dirait-on.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stainless.e-monsite.com/
Kate Dumble
Junkie but SEXY
avatar

Nombre de messages : 310
Age : 24
Citation : Ce qui ne nous tue pas nous rend tout simplement plus bizarre.
Date d'inscription : 06/07/2008

Feuille de personnage
Humeur:
15/100  (15/100)
Affinités:
Heart: NO ONE

MessageSujet: Re: Une envie pressante [ E.Leigh ]   Ven 18 Juil - 23:55

    Kate entendit la voix de Leigh la saluer. La jeune femme était plutôt perdue, au moment, où tous les deux se parlaient. Elle se pencha de son siège pour serrer Leigh dans ses bras, elle ne savait pas trop comment réagir, mais il était venu. Lui était là pour elle, du moins le soir. Et, Kate savait qu'elle pouvait lui faire confiance.

    Merci d'être venu Leigh, chuchota-t-elle à son oreille.

    Elle desserra son étreinte et sourit à son ami. Jusqu'au moment où il prononça :

    "ça va ?! T'as pas bonne mine... T'as mangé un truc avant de boire ?"

    Kate ne se souvenait plus de rien, elle ne savait vraiment pas quoi lui dire. Le mensonge serait une mauvaise idée, oui, très mauvaise. Kate savait qu'elle pouvait compter sur Leigh et qu'elle se devait tout de même de lui dire la vérité.
    Elle se gratta la tête, en la baissant légèrement.

    Je ne m'en rappelle plus, dit-elle d'un ton neutre.

    La grande blonde se soucia guère de ce qu'elle avait fait ou pas, ce qui importait est ce qu'elle faisait actuellement. Leigh proposa à Kate de boire un verre, oui un verre c'était une bonne idée. Elle fit geste au serveur de lui servir la même chose. Elle sourit à Leigh.

    J'espère que je ne t'ai pas dérangé en t'envoyant ce sms.

    Elle regarda le groupe de personne qui dansait au milieu de la salle, il y avait une ambiance assez chaude et festive. Kate inspira un grand coup, tout en sentant légèrement l'odeur du parfum de Leigh, elle aimait beaucoup cette odeur. D'un coup de folie, une fois qu'ils eurent leurs verres devant eux, Kate but le sien d'un trait, et mis celui de Leigh dans sa main. Elle le prit par l'autre main et le tira vers la piste de danse.

    J'espère que tu sais danser, chéri.

    Elle se mit à rire, appeler tout le monde chéri, la faisait rire. Pour elle c'était une sorte de jeu, parfois cela déconcertait les gens avec qui elle dialoguait mais pas Leigh, non elle n'arrivait jamais à choquer Leigh, et cela lui plaisait beaucoup.
    Elle se mit à se dandiner sur un air de tango, tout en tournoyant autour de son ami.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://desperate-town.skyrock.com
Elvis Leigh Anderson

avatar

Nombre de messages : 72
Age : 28
Date d'inscription : 07/07/2008

Feuille de personnage
Humeur:
85/100  (85/100)
Affinités:
Heart: No One

MessageSujet: Re: Une envie pressante [ E.Leigh ]   Sam 19 Juil - 0:50


Kate semblait vraiment contente de le voir, ça lui faisait plaisir. Il faut dire qu'il n'était jamais sûr de rien, au sujet de leur amitié. Non pas qu'il y est d'ambiguité, non, pas vraiment -ou pas pour le moment-, c'était plutôt l'aspect "occasionnel" qui rendait les choses confuses. Au lycée, ils n'étaient que de simples connaissances aux yeux de tous. Alors, quand ils se voyaient, il ne savait jamais comment cela aller se passer. Etaient-ils de bons amis ? Bah ma foi, oui. A chaque fois ça le surprenait, mais pourtant. Elle était assez démonstrative de son amitié. Lui n'était pas du genre démonstratif ni affectueux, non pas qu'il soit froid ou coincé, non, juste que les calins, ça n'était pas son fort. Quand Kate le serra dans ses bras, il ne broncha pas, ça ne le génait pas, il ne savait juste pas comment y répondre. Alors qu'elle était collée à lui, elle lui murmura un remerciement. Ouais, affirmatif, elle ne pétait pas la forme. Il allait essayer au cours de la soirée de lui remonter le moral, s'il le pouvait. A son oreille également, il répondit :
"C'est c'que font les amis !"
Du moins, pour lui, ils le faisaient. Voilà la différence entre bon copain et ami : les amis sont toujours là, on peut compter sur eux, les autres pas.

Dès qu'elle le lâcha, il s'inquieta de son sort. Le sourire qu'elle lui affichait ne faisait pas partir ses doutes. Kate marqua un temps d'hésitation, il se contenta de l'observer, et resta perplexe après sa réponse franche et directe. Elle avait dit ça sur un ton banal, trop simple pour ce qu'il cachait. Mais Leigh ne savait pas ce qu'il cachait... Il se contenta de la regarder avec un oeil interrogatif, attendant, peut-être, qu'elle poursuive et soit plus explicite... Non ? Non, ça ne venait pas. Il lui proposa alors de l'inviter à boire un truc -enfin, techniquement, elle l'avait invité ici, mais il paierait, en bon gentleman qu'il était- et le sujet fut clos. Un jour, peut-être, ou bien à un autre moment au cours de la soirée, il y reviendrait. L'avenir lui inspirera, ou pas, de remettre le sujet sur le tapis.
Kate accepta et commande la même chose, sans même à avoir à ouvrir la bouche. Le serveur était plutôt bien, par rapport à certains caves que l'on trouvait à quelques endroits. A nouveau, elle lui sourit puis, poliement, lui reparla du sms.

"Bien sûr que non... j'faisais rien de spécial de toute façon. Callé avec des gars de ma classe dans le parc... y'a mieux comme occupation !"
Il était sincère. Il était content de la voir, même s'il aurait aimé la voir un peu plus joyeuse et festive.
Le serveur leur apporta leur commande, et Kate la siffla d'une traite. Leigh la regarda avec un sourire amusé, mais ne l'imita pas. De toute façon, il n'en eut pas le temps : elle lui enfourna le verre dans la main et le fit se releva, l'entrainant vers la piste de danse. Ooooh.

Il souhaitait la voir plus joyeuse ? Bah voilà. Kate la fétarde, le retour ! Maintenant, pour lui remonter le moral, il n'avait plus qu'à la suivre dans ses délires, dans ses envies. Là, c'était la danse. Elle riait à présent, et lui sortait ce bon vieux surnom de chéri qu'elle donnait de temps à autre aux gens qui l'entouraient. Elle avait d'un coup l'air bien moins fatiguée et chagrinée. La seule présence du jeune homme la faisait-elle se sentir mieux ?

"Comme un pied, oui !"
Répondit-il sur le ton de la conversation, au sujet de ses connaissances en danse. Disons que danser en boîte de nuit, ça passait, mais alors danser le tango... oh lala. ça allait être comique.
"En parlant de pieds, fais gaffe aux tiens..."
Le pire, c'est qu'il était sérieux, même si son sourire montrait l'inverse. Elle risquait fort de souffrir des orteuils le lendemain matin. Encore que, ça va, il n'avait que des converses, léger et souple. Il n'était pas du genre à mettre des Rangers, heureusement pour le coup.

Elle tournait autour de lui, ondulant légèrement du bassin, avec simplicité. Avec lui, elle ne se comportait jamais trop mal, pas comme d'autres filles qui ne pensent qu'à se faire remarquer. Elle était simple et naturelle, osait faire ce qu'elle voulait sans en rajouter, il appréciait ça chez elle. Leigh ne dansait pas vraiment, se contentant de bouger ses pieds en essayant de le faire sur le rythme, tout en gardant dans sa main libre celle de la jeune femme. Avec l'autre, il porta son verre à ses lèvres. C'était vachement bon, ce cocktail cannelle.

Il la ramena vers lui quelques secondes après, un peu plus et elle allait lui donner le tournis. Ils restèrent au milieu de la piste, l'un presque collé à l'autre, en bougeant juste un peu. Plus facile pour parler ainsi.
"Alors, tes vacances ? ça a donné quoi ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stainless.e-monsite.com/
Kate Dumble
Junkie but SEXY
avatar

Nombre de messages : 310
Age : 24
Citation : Ce qui ne nous tue pas nous rend tout simplement plus bizarre.
Date d'inscription : 06/07/2008

Feuille de personnage
Humeur:
15/100  (15/100)
Affinités:
Heart: NO ONE

MessageSujet: Re: Une envie pressante [ E.Leigh ]   Sam 19 Juil - 1:40

  • Tout en ne regardant pas Leigh, Kate sentit son regard interrogateur se poser sur elle. Elle aurait voulu pouvoir lui en dire plus, mais même elle n'en savait pas plus. Elle l'écouta ensuite dire qu'il ne faisait rien de spécial avant de venir à ce rendez-vous, à part bavarder avec ses amis au parc. Apparemment, c'était sa conception de l'amitié, et cela lui plaisait vraiment. C'était un garçon gentil, simple, avec sa propre personnalité, mais de plus il était extrêmement sexy.

    Alors que Kate tirait Leigh sur la piste de danse, celui-ci lui certifiait qu'il était mauvais danseur, et qu'elle ferait mieux de se méfier de ses pieds et de faire attention aux siens. Kate se mit à rigoler, en plus il avait beaucoup d'humour. Elle se dandinait autour de lui pendant que lui paraissait piétiner le sol, mais il ne se débrouillait quand même pas mal du tout. C'est au moment où Kate avait retrouvé pleinement sa joie, grâce d'ailleurs à ses retrouvailles avec Leigh, qu'il la tira contre lui en lui demandant comment s'était passée ses vacances. Ils étaient tous les deux collés l'un à l'autre au milieu de la piste de danse, pendant que les autres gens dansaient un tango sensuel digne de l'ambiance de cuba.
    Les vacances de Kate? Pas très glorieuse dirons nous...
    Kate mit sa tête contre le cou de Leigh, comme pour se protéger de ce qu'elle allait dire, comme pour se protéger du mensonge qu'elle allait dire.

    Hé bien, tu sais que ma mère est partie peu avant les vacances, alors disons que j'ai un peu dérapé, mais ça va beaucoup mieux ne t'en fais pas.

    Genre, ça allait mieux... Kate retira sa tête du cou de Leigh et lui fit un sourire confiant avant de lui demander pour le taquiner, elle savait combien Leigh n'aimait pas qu'on l'appelle par son premier prénom.

    Et toi Elvis, alors, tes vacances?

    Elle sourit et se colla à nouveau à lui, en les faisant tous deux tournoyer comme dans un slow. Elle adorait Leigh, elle l'adorait vraiment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://desperate-town.skyrock.com
Elvis Leigh Anderson

avatar

Nombre de messages : 72
Age : 28
Date d'inscription : 07/07/2008

Feuille de personnage
Humeur:
85/100  (85/100)
Affinités:
Heart: No One

MessageSujet: Re: Une envie pressante [ E.Leigh ]   Sam 19 Juil - 22:20

Alors comme ça elle le trouvait extrêmement sexy ? Il l'ignorait. Il ne savait pas qu'elle pensait cela de lui, ni même que quiconque pouvait venir à en penser de même à son sujet. Comme dit dans sa présentation, il avait un physique loin des bo-gosses d'ici, mais un charme évident. Néanmoins, certaines restaient insensibles à cela, alors que d'autres, à l'inverse, craquaient complètement. Avec son physique simple et imparfait, autant dire qu'il ne se la jouait pas, et qu'il restait simple. Séducteur ? Non. Bon, il draguait un peu de temps à autre, comme tous les gars, mais ça n'était pas un Don Juan.
Il la trouvait pas mal aussi, évidemment. Elle était jolie, tout en restant elle aussi simple, et loin du critère bimbo blonde. Pourtant, blonde, elle l'était. Mais avec de jolies boucles bien dessinées. Il aimait ça. Enfin une fille qui n'était pas omnubilée par les brushings.

Il la ramena à lui et lui demanda comment était ses vacances, tout en continuant de bouger les pieds maladroitement. En fait, parait-il, il n'était pas si catastrophique qu'il le pensait. Tant mieux, d'ailleurs. Au pire, se ridiculiser ne le génait pas de toute façon... Kate calla son menton dans le cou du jeune homme qui, à nouveau, ne broncha pas. Le fait de ne rien faire était en quelque sorte son attitude de prédilection. ça ne voulait pas dire que ça le génait -auquel cas, il repoussait clairement les gens, poliement certes mais clairement- mais il n'encourageait pas les choses non plus. Neutralité. Sa spécialité.

Elle lui avoua avoir dérapé, mais affirma que tout était réglé... pour le prouver, il eut droit à un nouveau sourire. Il acquiesça d'un signe de tête, et garda le silence un moment. Elle en profita pour, à nouveau, changer de sujet en tentant de le taquiner et d'en rire. Oh, elle employa les moyens forts... l'appeler Elvis, quelle horreur ! Il détestait ce prénom, ou bien le détestait car sa mère le détestait... ou parce qu'on le surnommait Presley en primaire... pour toutes ses raisons, il se faisait appeler Leigh en dehors de la maison aussi. Sa mère biologique avait demandé une unique chose en l'abandonnant : qu'on le nomme Elvis Leigh. Ce fut fait, mais déformé.
Leigh était capable de s'énerver quand on l'appeler Elvis, sauf quand c'était de la part de ses amis. Kate et quelques autres pouvaient se le permettre, pour le taquiner, il le prenait bien. Tant que ça restait occasionnel et qu'on ne hurlait pas des "Heyyyyy Elviiiiis" au beau milieu des couloirs... ça passait.

"Hé ! Tu mérites même pas que je te réponde... ça t'apprendra à m'appeler comme ça."
Il mima le sérieux et la vexation, puis éclata de rire.
"Bon, allez, c'est bien parce que c'est toi..."
Il porta son verre à ses lèvres et en avala deux ou trois bonnes gorgées. Il ne restait plus qu'un tiers de son contenu.
"Pendant trois semaines, j'ai bossé au resto de ma mère... c'était sympa, sauf quand j'devais servir des trucs dégueus..."
Leigh fit une grimace dégoutée. Il était végétarien, et un fervant défenseur des animaux, alors servir des canards laqués ou autres trucs gorres, ça ne l'emballait guère. Sa mère était la cuisinière en chef d'un restaurant à la renommée internationale -une chaîne de resto chinois.
"Après ça, j'ai passé un mois en Egypte, sur un chantier de fouille avec mon père. Il m'y a fait rentré comme stagiaire bénévole. Si tu m'avais vu ! J'ai passé un mois agenouillé dans le sable, la terre et la poussière, avec un pinceau, à chercher des os et des poteries... Mais c'était vraiment super."
Il sourit à ce souvenir, puis se ravisa. Compter ses belles vacances alors que celles de son amie avaient été désastreuses n'était pas très avenant de sa part. Il finit d'une traite son verre et le confia à un serveur qui passait au milieu de la foule, plateau à la main. Il plaça ensuite, sans que ce geste soit déplacé pour autant, sa main au milieu du dos de Kate. Tous deux continuaient à "danser". Il profita d'un instant de silence, et de la proximité due à ce "slow", pour relancer le sujet qu'elle avait écarté plus tôt.

"Je me demandais un truc..."
Il marqua un temps d'arrêt, histoire de susciter sa curiosité...
"Si jamais, disons... tu n'en avais pas fini avec ton dérapage... est-ce que tu me le dirais, est-ce que tu te confierais à moi, ou bien te contenterais-tu d'afficher un sourire speudo-persuasif ?"
Il avait dit ça sur le ton d'une supposition, mais cela montrait clairement qu'il douttait de la vérité de ses paroles, quand elle disait que tout allait mieux, qu'il n'avait pas à s'en faire. C'est vrai, si tout allait si bien, pourquoi l'avait-il trouvé si désemparé en arrivant, avec une telle envie de se divertir pour oublier ? Cette phrase montrait aussi, du moins c'est ce qu'il souhaitait transmettre, qu'elle pouvait se confier à lui, qu'il l'écouterait, qu'il se souciait d'elle et surtout, qu'il ne la jugerait pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stainless.e-monsite.com/
Kate Dumble
Junkie but SEXY
avatar

Nombre de messages : 310
Age : 24
Citation : Ce qui ne nous tue pas nous rend tout simplement plus bizarre.
Date d'inscription : 06/07/2008

Feuille de personnage
Humeur:
15/100  (15/100)
Affinités:
Heart: NO ONE

MessageSujet: Re: Une envie pressante [ E.Leigh ]   Dim 20 Juil - 0:15

    Kate et Leigh continuaient à danser lentement tout en discutant de leurs vacances, la grande blonde était consciente qu'elle venait de dire un tout petit mensonge à Leigh, mais vraiment tout petit. Pendant que son ami prétendait être énervé à cause du fait qu'elle l'avait appelé Elvis, Kate affichait un petit sourire désolé, jusqu'à ce qu'il explose de rire. Cela la fit rire, elle aussi. Puis elle l'écouta parler de ses vacances en Egypte, quelle chance il avait eu de pouvoir jouer les archéologues pendant un mois. Kate avait une expression émerveillée sur le visage.

    Wahou, tu en as une de chance, chéri!

    Elle lui faisait un grand sourire pendant qu'ils continuaient à danser. Quand Kate sentit la main de Leigh dans son dos, elle ne le voulait pas, mais son corps en avait décidé autrement, un frisson la parcouru montrant une petite chair de poule dans son cou.
    Puis Kate ne put s'empêcher de se sentir très mal, quand elle se rendit compte que son ami avait sans doute compris qu'elle lui avait menti. Maintenant, elle se sentait obligée du lui dire la vérité, mais elle avait trop honte. Trop honte pour en parler, trop honte pour se dévoiler telle qu'elle était : une ratée, qui n'avait trouvé d'aide que dans la cocaïne, et nulle part ailleurs. La jeune femme s'arrêta alors de danser et de sourire aussi, elle se sentait encore plus nulle qu'avant d'avoir menti, parce qu'à présent, elle devenait une droguée menteuse. Elle prit Leigh par la main et l'emmena à la table libre la plus proche, ils s'assirent l'un en face de l'autre. Kate ne se plaignait jamais seulement là, elle sentit une première larme d'une longue lignée glisser sur sa joue.

    Voilà...

    Les sanglots étouffaient un peu sa voix, elle se sentait obligée de chuchoter pour ne pas éclater en pleurs devant Leigh.

    Depuis la mort de ma mère, je prends de la cocaïne.

    Elle savait qu'elle ne mâchait pas ses mots, mais elle ne comptait pas tourner autour du pot pendant des heures.

    Et je n'ai pas arrêté contrairement à ce que je t'ai dit. Je ne voulais pas t'en parler, parce que j'ai peur de te décevoir, et je sais que c'est ce qui va se passer, même si tu n'essayes de ne pas me juger. C'est pour ça que je n'en parle à personne, pour rester celle que je suis : une pompom girl souriante.

    Kate leva la tête vers Leigh, les yeux noyés de larmes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://desperate-town.skyrock.com
Elvis Leigh Anderson

avatar

Nombre de messages : 72
Age : 28
Date d'inscription : 07/07/2008

Feuille de personnage
Humeur:
85/100  (85/100)
Affinités:
Heart: No One

MessageSujet: Re: Une envie pressante [ E.Leigh ]   Sam 30 Aoû - 20:17

[Pour la énième fois, désolé du retard ! ça devrait aller mieux maintenant.]

Chéri. Elle l’appelait souvent comme ça, lui et tous les autres d’ailleurs. Kate avait une façon bien à elle de se comporter avec les gens. Certains se faisaient ainsi des idées, mais non, lui pas, il savait que c’était amical, ni plus ni moins, et qu’il n’était pas le seul à bénéficier de tels surnoms.
Quand il parla de l’Egypte, elle parut emballée. Oui, c’est vrai qu’il était assez chanceux, mais ceci était du à son père, ni plus ni moins.
« Oh, tu pourrais si tu voulais. Ils prennent des stagiaires. Bon, c’est sûr que j’ai été un peu pistonné, mais tu pourrais l’être aussi. J’y retrouve l’été prochain… »
Ça n’était pas une proposition, ou une invitation, plutôt une hypothèse. SI jamais elle le voulait, elle pourrait.

Peu après, il posa une de ses mains dans le dos de la jeune femme, mais ne remarqua pas l’effet que cela lui fit. Heureusement. Dans le cas contraire, comment aurait-il réagit ? Instinctivement, il se serait peut-être écarté. Ou au contraire, le gars en lui aurait parlé et il se serait collé… valait-mieux donc que rien ne change.
Leigh profita de cette proximité pour lui parler du doute qu’il avait sur sa sincérité. Allait-elle vraiment mieux ? Dans le cas inverse, le lui dirait-elle ? Il voulait lui faire comprendre qu’elle pouvait lui faire confiance, au cas où elle l’ignorerait. Instantanément, elle stoppa tout mouvement et tout sourire. Leigh avait visé juste. Attentif, il la laissa continuer. Avant toute chose, elle l’entraina vers une table vide, éloignée, où ils s’assirent l’un en face de l’autre. Pour les révélations, c’était plus pratique, certes.

Leigh se posa en face d’elle et l’observa, le visage neutre, patient. Il ne voulait pas la forcer, pas la presser. Il remarqua alors une larme qui coulait sur la joue de Kate. Il ne resta pas immobile plus longtemps et se pencha en avant, effaçant d’un geste doux la larme.
« Hey… ça va, t’inquiète pas… »
Murmura-t-il au même moment, d’une voix qui se voulait rassurante. Il ne la jugerait pas, il se l’était promis. Elle pouvait se livrer à lui en toute quiétude.
Elle murmurait elle-aussi, mais plus pour contenir ses larmes que pour autre chose. Ou bien pour ne pas se faire entendre ?

Et puis là, bam, directement, elle lui balança qu’elle prenait de la cocaïne. Cash, comme ça. Autant vous le dire, Leigh bugga. Il ne s’était pas attendu à une telle déclaration, c’était évident. Il ne prononça pas un mot, ne décolla pas son regard d’elle, et la laissa poursuivre. De toute façon, il n’aurait pas su quoi dire pour briser le silence que lui imposait sa gorge.
Elle s’exécuta et vida son sac. Comme quoi elle lui avait mentit, dans le but de ne pas le décevoir. Comme quoi personne ne le savait, elle le taisait. Comme quoi il tenterait de ne pas la juger, mais en vain. Elle conclut en se déclarant n’être qu’une pom-pom girl souriante, ce qui le fit tiquer.

Tout d’abord, il déglutit bruyamment, comme pour tester les capacités de sa gorge. Fonctionnelle. Il humidifia ses lèvres, pensif, cherchant les bons mots. Il bougea un peu sur sa chaise, baissa les yeux, les releva… Croisa ses bras, les décroisa… et soupira.
« T’es pas juste une pompom girl souriante. »
Euh, était-ce ça qu’il était censé dire pour l’aider ? Aucun rapport, Leigh !

Il décroisa ses bras et se pencha un peu sur la table, rompant l’atmosphère tendue qui s’était installée à leur tablée.
« Et pour ton… ce que tu m’as dis… j’sais pas quoi te dire. Je sais pas ce que je dois dire que tu saches pas déjà… quoi dire d’original ? »
Il soupira à nouveau et rebascula en arrière, dos contre chaise. Il ne la quitta pas des yeux pour autant, au contraire, il maintenait son regard dans le sien.
« Je ne te juges pas. Je ne te jugerais pas. Et je suis content que tu te sois confié à moi… Je t’aiderais, si c’est ce que tu veux. Je voudrais le faire… mais le veux-tu ? »

Voulait-elle arrêter la drogue, en lui confiant ça ? Ou seulement vider son cœur ? Voulait-elle qu’il l’aide à stopper ça, ou bien juste qu’il l’aide à vivre avec ce secret ? Dans tous les cas, probablement qu’il le ferait. Il préfèrerait l’aider à devenir clean, mais si elle ne le voulait pas ? Eh bien, il l’aiderait à vivre avec, comme le ferait un ami digne de ce nom. Il voulait être cet ami là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stainless.e-monsite.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une envie pressante [ E.Leigh ]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une envie pressante [ E.Leigh ]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une envie pressante !!
» La petite fille qui n\'avait pas envie.
» Léa: la fille qui n'avait pas envie.
» [King, Stephen] La petite fille qui aimait Tom Gordon
» Où sont les toilettes ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sunset Beach :: CITY CENTER :: La plage :: El Leon Bar-
Sauter vers: